Témoignages

Mes douleurs étaient exagérées, selon elle

En 2018 j’accouchais de ma fille. J’ai un historique de douleurs chroniques à l’entrée vaginale et mon accouchement m’a laissée avec l’impression d’avoir été charcutée. M’asseoir m’a fait mal pendant très très (trop) longtemps (environ 6 mois d’inconfort et parfois de douleurs aux toilettes). J’en ai parlé à mon médecin (que j’évite comme la peste pour TOUTES SORTES de raisons) et elle m’a fait un examen gynécologique à 8 mois postpartum. Fidèle à elle-même, elle a été froide et a minimisé mes douleurs. J’ai pleuré tout au long de l’examen, elle a tenu à faire l’examen complet avec les tests de frottement au col et tout le tralala, malgré ma douleur. Malgré que je n’ai pas changé de partenaire depuis les 6 dernières années. Je me suis sentie comme une moins que rien. Mes douleurs étaient exagérées, selon elle. Je devais recommencer à avoir des relations sexuelles, c’était ma faute si j’avais mal. J’arrivais d’une année de suivis Sage-Femme, tout en douceur et en respect. Un suivi qui évite les touchers non nécessaires. On m’a toujours demandé mon consentement à chaque étape, vérifié si j’avais mal ou si tout allait bien. Je me demande encore pourquoi l’approche n’est pas la même dans tout le milieu médical…