Témoignages

Lorsqu’elle revient, elle me dit d’un ton sec que je ne suis pas nue comme elle me l’a demandé

À l’âge de 12/13 ans, mon premier rendez-vous chez la gynécologue arrive.

Accompagnée de mon père, je ne suis déjà pas à l’aise. Une femme nous prend en entretien pose quelques questions à mon père, comme si je n’étais pas là.

Elle me demande d’aller dans la salle à côté, seule et me dit de me déshabiller puis s’en va. 
Au vu de mon âge, je me mets en sous-vêtements.
Lorsqu’elle revient, elle me dit d’un ton sec que je ne suis pas nue comme elle me l’a demandé. 

Je m’exécute gênée et m’installe sur le siège qu’elle me désigne. 

Suivent des questions qui n’en étaient pas « Pourquoi tu viens pour ça ? À ton âge il y a d’autres moyens de contraception » dédaigneux. 
Or, je venais pour mettre un terme à de grosses douleurs. 

Le dernier souvenir que je garde de ce rendez-vous est un « attention, ça va être… » la phrase n’était même pas finie qu’elle m’insère quelque chose de « froid ».
 
Aujourd’hui, je ne sais toujours pas pourquoi, ni ce que c’était.
Ce dont je suis sûre, c’est qu’à 21 ans, je n’ai pas de suivi gynécologique et rien que d’y penser j’en ai des sueurs froides.