Témoignages

Il a dit très fort un salut bien senti à mes organes génitaux

Alors que je consultais pour faire renouveler ma prescription de contraception, mon médecin me dit donc que je suis dû pour effectuer mon PAP test. Même si ça ne m’intéresse pas plus que ça, j’acquiesce. Alors que j’ai les deux pieds installés dans les étriers, le médecin entre, il lève le drap de papier et s’aligne pour procéder au test. J’ai ressenti des douleurs lorsqu’il a installé le spéculum. Par la suite, sentant ma gêne, il a dit très fort un salut bien senti à mes organes génitaux…


Le malaise que j’ai ressenti à ce moment-là, vous n’avez pas idée. Le malaise s’est poursuivi lorsqu’il a palpé mon ventre pour sentir mes ovaires et trompes, il m’a dit que j’avais de beaux ovaires…

Ce n’était aucunement agréable et m’a laissé un goût très amer de mon premier PAP test. C’est lorsque j’ai raconté cette histoire à des amies que j’ai bien compris que ce n’était aucunement normal comme façon d’agir de la part du médecin pour le test.

J’ai maintenant une médecine de famille et j’ai refait des PAP test. Ça s’est très bien déroulé. Je n’ai ressenti aucune douleur et me suis sentie respectée, comme quoi il y a de l’apprentissage à faire auprès du personnel soignant.